Les secrets de fabrication d'une enquête...

INÉDIT

 

LES PREMIÈRES PAGES DU TEXTE MANUSCRIT

de la pièce de théâtre "Sherlock Holmes l'Héritage de Baker Street" (création pour 2014/2015) 

 

...en version narrative, préliminaire à la rédaction de la continuité dialoguée... 

 

Afin de mieux imaginer l'intrigue et les situations, l'auteur a choisi d'écrire un premier jetsous forme de roman - en se contraignant à l'unité de lieu. Ainsi, les dialogues, gestes, événements anecdotiques vont se mettre en place "naturellement", s'imposant par eux-mêmes... Au début, l'inventeur de l'intrigue - un mystère policier qui plus est -, n'avait qu'une idée générale du fil conducteur, pataugeant dans un brouillard londonien à couper au couteau! Le premier quart de la pièce était écrit alors même que l'auteur ignorait encoreles principaux éléments de "l'affaire"! En somme, il s'est trouvé dans la situation d'un "détective consultant" chargé de dénouer un fil aussi embrouillé qu'une pelote de ficelles malmenée... 

 

Au fur et à mesure du travail d'écriture, le mystère s'épaississait et les différentes pistes apparaissaient. Finalement, les options les plus crédibles - qui se devaient aussi d'être les plus surprenantes -, se sont imposées.

 

 

MANUSCRIT SH p1.2.jpg

 

 

Une documentation pointilleuse

 

CRÉDIBILITÉ... 

 

Un souci constant de l'auteur, lequel a voulu, jusque dans les moindres détails, que tout ce qui est entendu durant le spectacle - puisque c'est bien de théâtre qu'il s'agit -, soit vraisemblable! 

 

Synchroniser la fiction avec les enquêtes imaginées par Conan Doyle (âge des personnages à l'année où se situe l'action), en tenant compte des réalités historiques (situation politique, fonctionnement des écoles, vacances scolaires - il y est question de collégiens -, vie quotidienne des enfants des rues, sort des orphelins, législation sur les filiations, fonctionnement des hôpitaux, présence de l'électricité à Londres, etc.).  Quant à la mode vestimentaire, elle a tout simplement justifié (nécessité!) de reculer de sept ansl'année initialement choisie, afin de faire porter à La Visiteuse, une dame en rouge par laquelle tout arrive, une robe à tournure (qui disparaissait de la silhouette des femmes en 1910)! Cette silhouette "victorienne" a été voulue par l'auteur dès la première page (l'action était pourtant originellement située en 1915)! Evidemment, un calendrier d'époque était consultée pour faire cadrer les événements avec les dates réelles (jours de la semaine, week-ends) et la spécificité du climat londonien... Le plan détaillé avec photographies des rues (merci Google) en vérifiant l'évolution des quartiers incriminés, étaient fréquemment consultés. Les différents lieux où se déroulent les événements liés à l'affaire - qui sont donc rapportés dans les dialogues et non mis en scène -, ont été "visités" par l'auteur via internet, sur plans et photos... Un vrai repérage, façon préparation d'un tournage de film! Les déplacements de Wiggins et sa bande, missionnés par le détective, font l'objet d'itinéraires précis, réalistes, à pied ou en fiacre, et le temps des déplacements est vérifié! Ces détails, à priori inutiles, permettent en fait de créer un tissu d'éléments anecdotiques, parfois savoureux, qui enrichissent le récit, mais aussi contribuent à son réalisme "cinématographique". Certains éléments géographiques vont ainsi engendrer des détails propres à servir l'intrigue...

 

REPÉRAGES

 

Ainsi, M. Holmes peut dire dans une réplique: 

 

"HOLMES

- Ce collège se trouve donc à Finsbury Square... et le lord demeure à Luxborough Street… Tiens donc, à sept minutes à pied d’ici, au numéro 11! C’est amusant, nous sommes presque voisins avec Lord Robert James Morgan !" 

(Acte I scène II)

 

Taper sur "Google map"  Finsbury Square et activer l'option 3D... et vous verrez le lieu où l'affaire commence!

 

 

"Tout cela est élémentaire, mais pas forcément soupçonné du public, mon cher Watson!"

 

 

Service de presse Compagnie Gérard F

 

 

MANUSCRIT SH p2.2.jpg

 



19/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres